L’hernie discale cervicale : zoom sur les mouvements interdits

par charlene
Hernie discale cervicale, les mouvements interdits

Si quand on a une hernie discale cervicale, certains mouvements sont autorisés pour aider au processus de guérison, d’autres ne le sont pas. En les faisant, il est possible d’aggraver le mal. Lesquels sont-ils ? La réponse dans cet article.

Généralités sur la hernie discale cervicale

Avant d’aborder les différents mouvements à ne pas faire au cours d’une hernie discale cervicale, il est important de bien comprendre le mal.

Qu’est-ce que la hernie discale cervicale ?

Entre la tête et les vertèbres thoraciques se trouvent les cervicales. Elles représentent les 7 vertèbres intégrées les unes sur les autres. La hernie discale cervicale, c’est lorsqu’un disque intervertébral situé entre deux vertèbres cervicales quitte son espace. Ce décalage peut intervenir après un choc ou une affection de la colonne vertébrale.

Quels sont les signes d’une hernie discale cervicale ?

Les signes d’une hernie discale cervicale sont facilement reconnaissables. Ils sont les suivants :

  • Des douleurs localisées au niveau de la nuque ;
  • Une raideur de la nuque ;
  • Des maux de tête ;
  • Une difficulté à mobiliser la tête ;
  • Des sensations de fourmillements au niveau de l’épaule ou de la main.

Les mouvements à ne pas faire dans le cas d’une hernie discale cervicale

Quelles sont les causes d’une hernie discale cervicale ?

Une hernie discale cervicale est généralement causée par des traumatismes. Ils sont classés en deux catégories. La première est celle des causes aiguës. Elle regroupe généralement :

La seconde catégorie est celle des causes chroniques. Il s’agit notamment d’un mauvais maintien, de mauvaises habitudes et aussi de la pratique de certaines activités.

Selon les médecins, une hernie discale cervicale peut également être causée par les maladies rhumatismales et l’arthrose.

Les mouvements à ne pas faire dans le cas d’une hernie discale cervicale

Une hernie discale cervicale disparaît généralement au bout du temps. Il faut quelques semaines à un individu qui en souffre pour qu’il aille mieux. Cependant, au cours de la période de traitement, il est important de ne pas faire certains mouvements.

De façon générale, il faut éviter de faire des mouvements ou exercices physiques qui peuvent provoquer des chocs. Pour cette raison, les sports de combat doivent être évités. Ces derniers nécessitent de grands efforts et il faut constamment faire usage de la tête et plus précisément du cou. Dans la même veine, la gymnastique, le handball, le basket-ball, le volley-ball, le parachutisme sont également des activités qui nécessitent de faire des mouvements assez compliqués. Il est facile de se tordre le cou en les pratiquant. Le port de charges lourdes est également déconseillé dans le cas d’une hernie discale cervicale. En ne suivant pas ces conseils, la durée du traitement peut donc s’allonger ou la hernie discale cervicale peut s’aggraver.

Contrairement à ces mouvements qui favorisent la torsion du coup, il est recommandé de faire les activités suivantes :

  • La randonnée ;
  • La natation ;
  • Le vélo ;
  • Le yoga ;
  • Etc.

Mis à part les activités qui peuvent soulager la hernie discale cervicale, il est recommandé de se reposer pour soulager les douleurs. Rester allonger est une très bonne solution pour faire disparaître le mal.

En somme, la hernie discale cervicale est un problème observé au niveau des cervicales de l’être humain. De nombreux signes peuvent l’indiquer. Les causes sont tout aussi nombreuses. La hernie discale cervicale peut disparaître en quelque temps en respectant les mouvements à ne pas faire.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire